ÉLOGE DE LA SENSIBILITÉ

12.02.20 - 12.05.20

Musée d'Arts de Nantes

Éloge de la sensibilité réunit les plus importants tableaux français du 18e siècle conservés dans les institutions de Bretagne, depuis Antoine Watteau, au tout début du siècle, jusqu’à l’aube du 19e siècle.

Au siècle des Lumières, la littérature et la peinture reflètent une nouvelle vision de l’homme et de son environnement. Les émotions, la sensibilité, les sens sont désormais valorisés, offrant une liberté sans précédent pour ressentir le monde. La peinture dite de genre (portraits, paysages, natures mortes et scènes de genre) se fait alors l’écho enthousiaste et inspiré de ces réflexions inédites et s’adapte aux nouveaux goûts du public. Elle théâtralise les sujets, dans une approche plus sensible et plus accessible. Avec plus de 65 peintures, cette exposition présente ce tournant majeur dans la société.

PRESSE
«L’exposition du musée d'arts de Nantes est une invitation à faire une pause et se laisser toucher par la douceur et la grâce. Au milieu de l’agitation constante du monde et de la vie, une halte au cœur de la sensibilité librement exprimée est une respiration bienvenue…» | Narthex, 20/02/19

«Le musée d’arts de Nantes et les institutions de Bretagne ont réuni leurs plus beaux chefs-d’œuvre du XVIIIe siècle, du portrait d’apparat au paysage sensationnel. Résultat : une exposition toute en finesse et en élégance, témoin d’un siècle où l’art cultive la sensibilité, jusqu’à l’ériger en qualité exemplaire…» Aurélia Antoni | Beaux Arts Magazine, 23/02/19

«C’est l’une de nos expositions préférées de cette saison, direction le magnifique Musée d’Arts de Nantes, pour une exposition du cœur, en tous cas une exposition coup de cœur !» Sarah Mailliez | Arts in the City, 15/03/19

«Au siècle des Lumières, littérature (Diderot, Rousseau, Voltaire…) et peinture reflètent une nouvelle vision de l’homme et de l’univers, en revalorisant les sentiments et les affects. La sensibilité devient la qualité première de l’âme et offre une liberté sans précédent pour ressentir le monde. La peinture de genre se fait alors l’écho de ces réflexions inédites.» | Le Magazine de Proantic, 08/04/19

Maîtrise d’ouvrage : Musée d'Arts de Nantes
Commissariat général : Sophie Lévy, directrice-conservatrice du Musée d’arts de Nantes
Commissariat scientifique : Adeline Collange-Perugi, conservatrice pour l’Art ancien au Musée d’arts de Nantes assistée par Matteo Gianeselli, conservateur stagiaire du patrimoine
Maîtrise d’oeuvre : Atelier Maciej Fiszer
Graphisme : Atelier KS
Conception lumière : Atelier Maciej Fiszer
Superficie : 500 m²

L'exposition est organisée avec le soutien du Musée des Beaux-Arts de Rennes, du Musée des Beaux-Arts de Quimper et du Musée des Beaux-Arts de Brest

Crédit photo : © Musée d'arts de Nantes - Photo C. Clos

 

 

ÉLOGE DE LA SENSIBILITÉÉLOGE DE LA SENSIBILITÉÉLOGE DE LA SENSIBILITÉ
Projets associés

Cité de l'architecture & du patrimoine, Paris

Galeries Nationales du Grand Palais, Paris